Bayer récompensé dans sa lutte contre le virus Zika

Depuis 2015, 73 pays sont touchés par le virus Zika, essentiellement dans l’hémisphère Sud (l’Amérique latine et les Caraïbes étant les régions les plus touchées). Le virus se transmet essentiellement par des piqûres de moustiques de type Aedes. A ce jour, plusieurs millions de personnes ont été touchées par ce virus qui entraine des atteintes neurologiques graves : maladie de Guillain-Barré, et cas de microcéphalie observés sur des nourrissons qui ont été infectés in-utero.

Le 27 février dernier, le CDC (Centers for Disease Control) a remis une récompense à l’entreprise Bayer, en la personne du docteur Kurt Vandock (Head of Public Health for the Bayer U.S Environmental Science) pour l’implication de l’entreprise dans la lutte anti-Zika.

En effet Bayer se positionne comme un acteur référent dans cette lutte en contribuant depuis des années dans des solutions de lutte anti-Zika. Plus d’informations ici

Téléchargez le Communiqué de Presse

AU-DELÀ DES FRONTIÈRES, LA FRANCE ET LES ETATS-UNIS TOUCHÉS À LEUR TOUR

Mais depuis peu, on s’aperçoit que le virus Zika est apparu dans d’autres régions du globe, pour preuve en avril 2016 la France via ses DOM TOM est touchée avec près de 21 000 cas(1), la Martinique compte 16 650 cas évocateurs (en cours de confirmation biologique). La Guyane en compte 3 620 et la Guadeloupe 1 090.

En février dernier, on recensait plus de 42 000 cas d’individus infectés par le virus aux Etats-Unis et dans leurs territoires(2).

Face à ce risque de pandémie, l’importance du respect des protocoles mis en place par l’OMS et relayé par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) en termes de désinfection des avions est primordiale.

(1) Source Institut Pasteur https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/zika

(2) Source CDC (Centers for Disease Control)

TRAITER LES ZONES DE TRANSITS, UNE SOLUTION POUR LUTTER CONTRE LA PANDÉMIE

Dans le cadre du Risque Sanitaire International (RSI), les transports aériens sont particulièrement surveillés en matière de lutte contre l’importation et la propagation de vecteurs, en raison de la rapidité des échanges. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise donc de pratiquer la désinsectisation des avions. Dans le même cadre, d’autres zones à risque telles que les aéroports, peuvent également être incluses dans ces mesures de traitement.

Les solutions recommandées par l’OMS pour la désinsectisation des avions sont des produits à base de deux molécules : la perméthrine et la D-phenothrine

Cette famille de produits, les pyréthrinoïdes, sont largement utilisés dans le cadre d’actions de protection de la santé publique en raison d’un risque très faible pour l’homme, de leur potentiel insecticide efficace à de très petites doses et de leur rapidité d’action.

LES SOLUTIONS BAYER DANS LA LUTTE ANTIVECTORIELLE

Les produits commercialisés par Bayer comme le K-Othrine® WG 250 et AquaPy® sont à base de pyréthrinoïdes (deltaméthrine pour le premier, pyréthrines naturelles pour le second). Ils sont donc tout à fait recommandés dans la lutte anti-Zika et bénéficient tous deux d’une certification AMS (Aerospace Material Specifications) délivrée par le SMI(3) (Scientific Material International). Cette certification garantit entre autres que ces produits peuvent être utilisés sans risque de dégradation des surfaces traitées (corrosion, etc.)

(3) http://www.smiinc.com/index.html SMI est un organisme international indépendant qui teste et certifie les matériels utilisés dans le secteur de l’aéronautique.