Lutte contre les punaises de lit

Notre expert de la lutte contre les nuisibles répond à vos questions sur le traitement des punaises de lit.

Question sur le terrain :
Comment doit-on appliquer les insecticides comme K-Othrine WG250 pour un effet maximal contre les punaises de lit ?

Réponse de notre expert :

  1. Contrôler le site
  2. En premier lieu, il faut savoir que le traitement chimique est un des éléments souvent indispensable pour l’éradication du nuisible, mais il doit être accompagné de toute une série de mesures pour que son efficacité soit optimum. Ces mesures comprennent Un diagnostic précis et une inspection minutieuse de la zone potentiellement infestée, mais aussi des zones alentours. Le but est d’identifier le niveau d’infestation et les zones de refuge et de passage de l’insecte (transfert actif). Il est important également de questionner les occupants des lieux pour connaitre leurs habitudes de vie, notamment en matière de fréquentation (transfert passif de l’insecte d’un lieu à un autre par l’hôte), mais aussi des voyages effectués récemment. Des mesures de sanitation:
    • Enlever tout ce qui peut être retiré des logements (livres, tableaux, bibelots, vêtements, chaussures, draps, rideaux, etc…Attention, ne pas risquer de contaminer d’autres zones au cours de cette procédure par transfert passif (fermer hermétiquement avant traitement adéquat)
    • Démontage de tout ce qui peut être démonté, notamment au niveau des pièces à dormir : déhoussage des canapés, fauteuils, démontage des lits, cadres et sommiers, tables de nuits, etc…
    • Dans certains cas de forte infestation il peut être nécessaire de jeter certains éléments du mobilier (matelas, sommiers, etc…)
    • Des mesures de luttes « physiques » par le chaud et/ou le froid : en effet l’insecte peut être tué par ces méthodes (60°C pendant 2h, -18°C pendant 24 à 48h) et cette méthode s’avère indispensable pour traiter des supports qui ne peuvent pas recevoir de produit chimique
    Le traitement chimique pourra être envisagé à l’issue de ces étapes Il est indispensable de veiller au contrôle du site traité pendant et immédiatement après la pulvérisation, jusqu’à ce que l’usage du site soit considéré comme étant sans danger. Toute personne se trouvant dans la pièce pendant ou juste après la pulvérisation doit porter un EPI approprié comme l’indiquent les instructions fournies sur l’étiquette.

  3. Obtenir un rendement optimal de l’utilisation de K-Othrine WG250 dans le traitement des punaises de lit
  4. Ce produit a une efficacité maximale sur les punaises de lit et une activité résiduelle très longue sur les tissus et les surfaces de bois. De par le mode d’action de sa substance active, K-othrine WG250 a la particularité d’offrir un effet excitant et débusquant sur l’insecte. Ceci a pour effet de faire sortir plus rapidement les insectes de leur refuge et donc d’augmenter les chances de contact entre les zones traitées et le nuisible. Pour obtenir le traitement le plus efficace, veuillez suivre ces étapes simples :
  • Étape 1 - Suivre les procédures décrites en préambule de cet exposé
  • Cette étape est un prérequis indispensable pour la réussite du traitement et sa durée d’efficacité.

  • Étape 2 - Traitement
  • Traitez d’abord les espaces vides les plus encastrés, par exemple les espaces vides des murs et des plafonds poussiéreux. Appliquez K-Othrine WG250 dans les fissures fines et les crevasses au moyen de l’extrémité du pulvérisateur. Vaporisez dans toutes les fissures et crevasses du périmètre, derrière les plinthes, les bords des tapis, les joints structuraux, les cadres de lit, les joints de construction des meubles, etc.

    N’oubliez pas les espaces vides dans les meubles et les tringles à rideaux. Le traitement utilise la pression à air pour pousser la formulation liquide dans toutes les zones ou les punaises peuvent se trouver.

    Appliquez un film de surface résiduel continu sur les faces arrière de tous les objets démontés, par exemple tête de lit et arrière des meubles. Arrêtez le traitement et remontez les meubles de la pièce.

    Terminez le service en appliquant un film de surface résiduel fin sur toutes les surfaces exposées. Mettez en marche le système de ventilation afin de sécher l’humidité dans la pièce le plus rapidement possible.

    Lorsque vous avez terminé, fermez et sécurisez la porte. Posez sur la porte une note indiquant l’heure du traitement et quand la pièce pourra être réutilisée sans danger.

    Un programme de traitement consiste en un minimum de deux applications espacées de 10-15 jours, et éventuellement d’une troisième réalisée 15 jours à un mois après. En effet, lors de la première application, les insectes sont présents à tous les stades y compris à l’état d’œuf qui ne sont pas contrôlés par l’insecticide. Ces œufs vont éclore et devenir des larves puis des adultes. Il convient donc de refaire un traitement pour éliminer définitivement ces nouvelles générations. Cette séquence de traitement doit également être mise à profit pour alterner les substances actives ayant des modes d’action différents et ainsi éviter l’apparition des résistances. Dans ce cadre l’utilisation du Ficam WP (bendiocarbe) est préconisée pour une deuxième application.

  • Etape 3 - Post-traitement :
  • Un contrôle du résultat après traitement pour vérifier son efficacité est souvent nécessaire (pose de pièges, passage d’un chien renifleur…):
    • La restauration des lieux, comme par exemple la réfection des papiers peints déchirés qui sont des zones de refuges pour les insectes, ou bien la réfection des jointures de plinthes et le bouchage des fentes et fissures sont également préconisés.
    • Cette étape permet également au technicien de vérifier si toutes les consignes ont été respectées pour les actions incombant à l’occupant, de faire des préconisations pour prévenir de nouvelles infestations. Le taux de réussite d’un programme de traitement contre la punaise de lit est directement lié au concours et à la participation active de l’occupant des lieux indépendamment du choix du produit de traitement.