Lutte contre les rongeurs

Les rongeurs sont considérés comme l’un des mammifère les plus en réussite en raison de leur étroite association avec les humains, et l’on pense qu’ils les ont maintenant surpassés en nombre. Ils sont fantastiques pour une foule d’utilisations dans le cadre de recherches physiologiques, toxicologiques, comportementales et d’autres recherches scientifiques.

D’un point de vue écologique, ils représentent une ressource importante, car ils consomment des milliards d’insectes ravageurs. Toutefois, les rongeurs sont aussi des concurrents en ce qui concerne nos ressources alimentaires et posent de considérables risques pour la santé. Les pertes alimentaires sont massives, tant par la consommation directe que la contamination par leurs excréments et urines.

Les rongeurs détruisent l’infrastructure en rongeant et en endommageant tout, des structures aux câblages – même les avions transportant des passagers ont été cloués au sol à cause des rongeurs.

Ils font partie des ravageurs les plus importants auxquels nous sommes confrontés quotidiennement. L’élaboration de procédures de lutte contre les rongeurs s’avère critique pour l’obtention de résultats acceptables tant pour les clients que pour votre entreprise.

Les responsables de la lutte contre les rongeurs doivent s’assurer que les programmes n’ont pas d’effet sur les espèces non ciblées, mais qu’ils conservent toute leur efficacité dans le contrôle des rongeurs.
                                        

Question

Je rencontre des problèmes dans une grande entreprise où la consommation des appâts est vraiment faible. J’applique le même programme d’appâtage que chez d’autres clients où je rencontre de grands succès, mais la situation chez ce client me laisse perplexe. Que puis-je faire pour augmenter mon taux de réussite sur ce site ?

Réponse

Souvent, nous présumons trop de choses lorsque nous menons des programmes d’appâtage pour rongeurs. Les humains ont lutté pendant des milliers d’années pour dominer cet adversaire. Les rats n’ont pas été assez stupides ni faciles à contrôler pour permettre de réussir dans cette lutte, loin de là.

Les rongeurs ne sont pas tous les mêmes : apprenez à connaître votre ennemi
Les rongeurs modifient leurs comportements pour s’adapter à leur environnement actuel. Lorsque la nourriture est librement disponible, ils ne prêtent pas attention à de nouvelles denrées. Leur refuser l’accès à leur alimentation régulière les stresse, modifiant ainsi leur comportement.

Un exemple typique porte sur une population de rats vivant autour d’une école. Au cours des trimestres scolaires, la nourriture abonde, mais pendant les vacances, elle est inexistante, ce qui oblige les rongeurs à chercher plus loin. Ils prennent volontiers d’autres aliments, comme les appâts, et vous pouvez rapidement les maîtriser.

Si vous pouvez modifier leur modèle d’alimentation en réduisant leur accès à leur approvisionnement normal en nourriture, alors vous êtes en mesure de les forcer à modifier leur comportement et à se nourrir de vos appâts.

Quelquefois, vous devez réfléchir de manière latérale
Dans un cas particulier,  nous avons fait face à une tâche difficile concernant une grande infestation de rats noirs qui mangeaient du chocolat dans une très grande zone de stockage de supermarché. Disposant de centaines de kilos de chocolat pour se nourrir, ils dédaignaient complètement les appâts pour rongeurs. Nous avons finalement résolu le problème en adoptant une approche totalement différente.

Tout d’abord, en modifiant l’environnement immédiat afin de réduire autant de sources d’eau disponibles que possible. À ce moment-là, il faisait très sec et l’eau était rare. Ensuite en ajoutant des postes de boissons à tous mes postes d’appâts et en donnant aux rongeurs une raison de s’intéresser aux changements. Pendant 24 heures, ils se sont montrés méfiants à l’égard des postes, mais finalement, ils y sont rentrés et ont consommé les appâts. Une lutte efficace a été réalisée très rapidement.

Par conséquent, même si les postes de boissons ne résolvent pas tous les scénarios auxquels vous faites face, il s’agit parfois de suivre une approche latérale. Les rats sont toujours méfiants, mais ils sont aussi extrêmement curieux. Ajoutez quelque chose à vos postes d’appâts, comme du papier ou d’autres matériaux pour la confection des nids, et ils ne manqueront pas de s’intéresser aux changements.

Question

Je gère plusieurs missions de lutte contre les rongeurs dans de très grandes zones de stockage d’aliments, chacune définie pour se conformer aux réglementations HACCP (Analyse des risques aux points critiques). Les postes d’appâts sont situés à intervalles de 3 mètres autour du périmètre interne de la zone, et d’autres postes sont disposés aux extrémités des unités de rayonnage. Je vois beaucoup d’excréments de rats autour et même sur le dessus des mes postes, mais aucun appât n’est jamais emmené. Qu’est-ce qui se passe ?

Réponse

À la recherche d’un rat noir : levez les yeux !
Il semble que vous avez à gérer une infestation de rats noirs. Nous vous suggérons de « lever les yeux ». Les rats noirs sont originaires des forêts de l’Asie du Sud-Est et préfèrent nicher et se nourrir au-dessus du sol.

Dans des environnements de stockage commercial de denrées alimentaires, les rats noirs nichent dans les zones supérieures, descendent pour atteindre les sources de nourriture disponibles et retournent ensuite à leur nid sans avoir touché le sol.

C’est surtout vrai en cas d’infestation de rats bruns. Les rats bruns sont des carnivores agressifs et adorent se nourrir de rats noirs. Le rat noir, de taille plus petite, a comme mécanisme de survie le fait d’éviter des zones où le rat brun est établi et restera donc en hauteur.

Ciblez ces zones difficiles d’accès
Les rats noirs sont natifs des jungles arboricoles de l’Asie du Sud-Est et sont fortement adaptés à la recherche d’abris dans les arbres et autres végétations situées au-dessus du sol. Inspectez toujours soigneusement les zones périphériques du bâtiment pour trouver des signes d’habitat et vous assurer qu’ils sont enlevés pour limiter les zones de nidification des rats noirs. Veillez à ce que toute végétation qui touche le bâtiment soit enlevée de la structure afin de limiter les points d’accès permettant aux rats noirs de pénétrer dans le bâtiment.

Placez les postes d’appâts dans les zones où les rats noirs iront fouiller et nicher, pas seulement sur le sol. Privilégiez les zones en hauteur (poutrelles IPN, charpentes, passages de cables, trous en hauteur, greniers , faux plafonds et sous-pentes, etc…) Nous sommes tous coupables de placer nos postes d’appâts dans des zones faciles à contrôler pour nous lors de nos inspections, mais en présence de cette espèce, nous devons en faire plus et installer les appâts là où ils seront le mieux adaptés pour lutter contre les rongeurs