Diagnostic Rongeurs, un service innovant pour sécuriser le plan de lutte contre les nuisibles

Rat noir ou brun, fouine, campagnol ou souris... ? Résistance ou non ? Présence de pathogènes, lesquels ? Un examen de situation est une étape indispensable à tout traitement. Mais il ne suffit plus aujourd’hui de le limiter à un contrôle visuel ne pouvant répondre à l’ensemble de ces questions fondamentales pour définir un plan de lutte intégré et...efficace.

L’IAA : une cible de choix pour les rongeurs

Stockage et quais de chargement, restes dans les poubelles, réserves...: l’IAA est promesse de nourriture qui attise les convoitises des rongeurs. Conduits d’aération, d’électricité, canalisations, fissures, portes...les bâtiments offrent de nombreux points critiques d’accès pour faciliter leur grignotage. La colonisation et l’activité des rongeurs peuvent entrainer d’importants dégâts au niveau matériel et sanitaire. Urine, excréments : ils infectent les matières premières avec leurs déjections, leurs poils et les bactéries pathogènes qu’ils transportent.

Un plan de lutte doit permettre d’identifier avec précision les risques pathogènes tout comme la résistance des rongeurs aux rodenticides anti coagulants.


Demandez ce service à votre partenaire 3D ou contactez-nous à l'adresse suivante : hygiene.publique@bayer.com.

 

Une approche scientifique pour anticiper les risques sanitaires !

Grâce à ce service innovant, les responsables qualité des IAA, peuvent s’appuyer sur une analyse génétique fiable. Elle est réalisée par les professionnels 3D, à partir d’un échantillon d’excréments, permettant d’identifier :

12 espèces de rongeurs ou autres mammifères

-    Souris commune (Mus musculus)
-    Souris d’Afrique du Nord (Mus spretus)
-    Rat brun (Rattus norvegicus)
-    Rat noir (Rattus rattus)  
-    Loir (Glis glis)
-    Lérot (Eliomys quercinus)
-    Fouine (Martes foina)
-    Martre (Martes martes) 
-    Campagnol des champs (Microtus arvalis)
-    Campagnol (Arvicola spp.)
-    Musaraigne (Sorex spp., Crocidura spp.)
-    Mulot sylvestre (Apodemus spp.)  




9 mutations responsable de la résistance aux anticoagulants

-    Souris commune : L120Q, L128S, Y139C, Y139S
-    Rat brun : L120Q, L128Q, Y139C, Y139S, Y139F



8 pathogènes à fort impact sanitaire

-    Campylobacter coli
-    Campylobacter jejuni
-    Clostridium difficile  
-    Clostridium perfringens
-    Leptospira interrogans
-    Listeria monocytognes
-    Pseudomonas aeruginosa
-    Salmonella spp

La technique utilisée est celle de PCR (Polymerase Chain Reaction). Cette technique permet d’extraire et d’analyser l’ADN contenu dans un échantillon complexe et dégradé, en l’occurrence les excréments de rongeurs.


Rapidité et économies de moyens à la clé

5 à 7 jours après réception des prélèvements, le professionnel 3D reçoit :


 
Un rapport d’analyse génétique Une recommandation de traitement

Diagnostic 3D est un outil proactif pour :

  • anticiper un plan de lutte adapté,
  • établir un plan de désinfection en cas de présence de pathogènes,
  • réduire les cas d’échec de traitement, pouvant engendrer des risques sanitaires, économiques et la dégradation de l’image des entreprises.

Traçabilité

Les professionnels 3D peuvent partager leur rapport d’expertise avec les responsables qualité et/ou les responsables de sites pour assurer :

  • traçabilité,
  • échanges multi parties,
  • décisions objectivées sur les moyens techniques et financiers à mettre en place.

Vous souhaitez en savoir plus sur la procédure d'utilisation de Diagnostic Rongeurs ? Visionnez notre vidéo en cliquant sur le lien ci-dessous !

Voir la vidéo Diagnostic Rongeurs