Frelon asiatique

Classification

Catégorie de l'espèce Hyménoptère
Nom scientifique Vespa velutina
Famille Vespidae

Description

Longueur : les ouvrières mesurent 2 à 2,5 cm et les reines 3 cm
Couleur : brun-noir, presque noire
La tête est noire, la face jaune orangée, et les pattes jaunes à l’extrémité. Leur thorax est entièrement brun noir velouté avec des segments abdominaux bruns, bordés d’une fine bande jaune. Seul le quatrième segment de l’abdomen est presque entièrement jaune orangé.

Cycle de vie

Le cycle de vie du frelon asiatique s’établit sur une année. Vespa velutina est actif de mars à novembre-décembre selon les conditions climatiques.

En mars-avril, les reines fondatrices commencent un nouveau nid, elles pondent et veillent leurs premières larves qui deviennent les ouvrières. Elles vont progressivement permettre à la reine de se consacrer uniquement à la ponte et s’activent à développer le nid. A la fin de l’été commence la production des premiers mâles et des futures reines. Le nid peut alors abriter plusieurs milliers d’individus : on estime ce chiffre à plus de 10 000 pour les plus grosses colonies.

Les reines fécondées quittent leur nid au début de l’hiver et vont individuellement rechercher une cachette dans l’attente du printemps suivant. Lorsque la température diurne permet le vol, les reines hivernantes sortent de leur cachette (tas de bois, abris dans le sol), et cherchent des sources d’eau et de nourriture.

Comportement

V.velutina est une espèce exclusivement diurne. Elle interrompt toute activité à la tombée de la nuit  et rejoint ses congénères au nid. Le nid construit est généralement situé à des hauteurs faibles et dans des endroits protégés.

N’étant pas attiré par la lumière, le frelon asiatique ne pénètre pas à l’intérieur des maisons. Il ne présente a priori pas d'agressivité envers l’homme, sauf s’il se sent menacé aux abords de son nid. V.velutina est présent dans toute la France sur 80 départements, préférentiellement aux abords des rivières.

C’est un prédateur avéré d’autres hyménoptères sociaux, notamment des abeilles et des guêpes communes mais il consomme aussi une grande variété d’autres insectes et d’araignées.

Nuisance

Le frelon asiatique n’est pas plus dangereux envers l’homme que tout autre hyménoptère (guêpe, abeille, etc.), tant qu’on ne s’approche pas de son nid ou qu’on ne le dérange pas. La piqûre du frelon asiatique n’est pas plus dangereuse qu’une piqûre d’une guêpe. Le danger vient principalement du comportement spécifique du frelon asiatique  : il est plus rapide, plus agressif et surtout attaque en groupe pour assurer sa protection. Se rapprocher à une distance de moins de 5 mètres d’un nid provoquera une attaque violente et brutale de la colonie. Sensible aux vibrations, ces dernières provoquent une réaction que l’on peut qualifier de “pluie de grêles” de frelons. Les frelons asiatiques peuvent poursuivre leur agresseur jusqu’à 500 mètres.

Rencontré solitairement, il est au contraire peu ou pas agressif.

Depuis Décembre 2012, le frelon asiatique est classé dans la liste des organismes nuisibles comme danger sanitaire de deuxième catégorie pour l’abeille et soumis à des mesures de lutte obligatoire. Présentant un risque pour la santé publique ainsi que pour l’agriculture (destruction des ruches) et pour la pollinisation, il fait également l'objet du décret du 21 avril 2017 n°2017-595 relatif au "contrôle et à la gestion de l'introduction et de la propagation de certaines espèces animales et végétales". En savoir plus sur ce décret

Autres problèmes