Ordre : Lépidoptères

Famille : Géléchiides

Caractéristiques

Deux   paires   d'ailes   membraneuses bien développées, étroites, recouvertes de larges écailles et bordées à l'arrière d'une large frange de soies; pièces buccales de l'adulte servant généralement à sucer ; métamorphose complète, avec des stades à l'état d’œuf, de chenille, de chrysalide et d'adulte ; les chenilles possèdent 2 paires de pattes thoraciques et 4 paires de « fausses  pattes » abdominales.

Importance

Ce  sont les chenilles qui provoquent les dégâts,  après  l'éclosion,  la  chenille de stade 1 pénètre dans le grain et y effectue tout son développement jusqu'à  la nymphose. L'alucite provoque de gros dommages notamment sur le maïs dans les pays chauds lorsque le séchage a lieu en cribs. En Europe les dégâts causés sont moindres   depuis   que   l'on   pratique   le   séchage  du  maïs  par  la  chaleur  à  la   récolte. La  présence  d'alucites dans les denrées  stockées entraînera une perte  pondérale,  une  diminution  du  pouvoir  germinatif,  et  rendra    les    farines    impropres    à    la consommation  en  leur  donnant  un  goût désagréable.

Description

Longueur des adultes : 9 mm au repos,  avec  une  envergure  de  12  à  16  mm.
Couleur : gris clair ou rose pâle ; Antennes filiformes ; ailes étroites de largeur inférieure aux longues franges de soies qui les bordent en arrière ; ailes postérieures non visibles au repos.

Répartition

L'alucite est une   espèce cosmopolite originaire d'Afrique du Sud ou d'Amérique où  elle  se développait initialement sur les épis de maïs, on la retrouve dans les pays tempérés et notamment en Europe. L'alucite s'attaque  aux   céréales :   blé, seigle, orge.  au  champ  sur  les  épis, dans les entrepôts de stockage au grain et au  maïs,  tout  particulièrement  dans les  cribs

Cycle de vie 

Le  développement  larvaire est fortement influencé par l'environnement, à savoir la température et les sources de nourriture. L'alucite a une activité nocturne, la femelle pond, sur les épis ou les grains stockés, 200 à 250 œufs en amas. À l'éclosion, la chenille de couleur rose pâle  mesure de 1 à 1.5 mm, elle pénètre dans le grain par le sillon médian pour y effectuer tout le développement jusqu'à la nymphose. Elle consomme d'abord le germe puis l'albumen. La  chenille  subit  3  mues,  au  4ème  stade larvaire elle mesure environ 10 mm et est caractérisée par une tête de couleur brun foncé,  elle  découpe  alors  un opercule dans  l'épiderme  du grain  pour l'émergence  de  l'adulte  après  la nymphose. La durée du développement larvaire est dépendante de la température et de la céréale attaquée, elle peut varier de 20 à 60 jours. Durant la période hivernale au-dessous de 15°C, la larve entre en diapause jusqu'au printemps où a lieu la nymphose et l'émergence des adultes.

Contrôle

 

Évaluation des infestations :

Diverses techniques de piégeage sont disponibles pour mesurer les infestations des  denrées  stockées par les lépidoptères. Quel que soit le système utilisé, les enregistrements doivent être conservés.

 

Hygiène/gestion :

Les entrepôts doivent être judicieusement construits pour garantir le maintien de conditions    de    stockage    correctes    et permettre un nettoyage facile. Ils doivent être isolés, bien ventilés et étanches
Il est important de s'assurer qu'il ne reste pas de résidus de nourriture (matières premières stockées ou sources secondaires) dans lesquels les lépidoptères peuvent se développer pour infester de nouvelles denrées. Les entrepôts doivent être maintenus dans un état de propreté scrupuleux, et les bâtiments agricoles doivent être parfaitement nettoyés avant les récoltes.

Tous les grains entreposés devront être séchés jusqu'à un taux d'humidité inférieur à 15%. La  protection  des  grains stockés contre les insectes pourra être assurée par différentes techniques :

Maintien d'une  température inférieure  à 10°C par ventilation et refroidissement.

Traitement curatif dès la détection d'insectes par gaz.

Traitement préventif ou curative par insecticides.

Contrôle par insecticide

La bonne conservation des grains stockés peut être obtenue par l'application d'un insecticide préventif et curatif sur le grain en  mouvement  au  moment  du stockage ou au moment du transfert du grain d'une cellule à une autre.

Bayer  possède une gamme complète de produits  insecticides  pour  la  protection des locaux de stockage   et le traitement du grain stocké en assurant la meilleure protection insecticide à la plus basse dose d'application :

K-Obiol : Formulations DP ; EC et ULV à base de Deltaméthrine, homologué pour le  traitement  des  grains   assurant  une protection de longue durée pour une dose d'application très inférieure aux normes de résidus (LMR). Et selon les pays la gamme K-Obiol® est complétée par une formulation WP homologuée pour le traitement des parois des locaux de stockage, assurant une persistance d'action.

AquaPy® : Formulation EW à base de Pyréthrines naturelles, homologué pour le  traitement  des  locaux   de  stockage afin de détruire les insectes présents sans persistance d'action.

Produits recommandés

Hygiène publique

AquaPy®

Emulsion acqueuse (EW)

La solution naturelle pour le contrôle des insectes.

Voir le produit

Autres problèmes

Charançon des produits entreposés

En savoir plus

Silvain dentelé

En savoir plus

Teigne du cacao

En savoir plus

Coléoptères des grains stockés

En savoir plus

Lépidoptères des grains stockés

En savoir plus

Lasioderme du tabac

En savoir plus

Le petit ténébrion

En savoir plus

Pyrale de la farine

En savoir plus

Charançon du grain

En savoir plus
Rice Moth - Pest Control - Bayer

Insectes des produits stockés

En savoir plus

Bruche du haricot

En savoir plus

Capucin des grains

En savoir plus