Les rats font de la résistance

Un véritable « buzz » sur la menace des rats s’est propagé suite à une vidéo spectaculaire, réalisée par des éboueurs de la ville de Paris, montrant des rats pullulant dans un bac à ordures. Il s’est amplifié en faisant écho aux résultats d’une récente étude de l’Inra, VetAgri VetAgro Sup et de l’institut Pasteur, démontrant la résistance des rats aux traitements.

Menace de prolifération, enjeux sanitaires, économiques et environnementaux : le sujet interpelle et fait débat. Les services sanitaires des collectivités ou du privé, sont à l’écoute des nouvelles solutions pour un contrôle optimisé...


56% de rats seraient génétiquement résistants !

C’est la conclusion des chercheurs qui ont capturé et examiné 86 rats surmulots dans un parc proche de Paris. L’examen de leurs foies a démontré que la moitié des sujets comportaient des résidus de raticides, preuve de leur consommation. Et effectivement, les rats ont développé des gènes qui les rendent insensibles à certains rodenticides anticoagulants.


Une surprise de taille : leur grande diversité génétique

L’analyse de séquences ADN de rats bruns a permis de mettre en évidence leur grande diversité génétique.


88% des rats abritent au moins deux parasites

Ce niveau de résultat a également surpris les observateurs, tout comme la richesse parasitaire. Sur 16 genres différents dénombrés, sept parasites peuvent être potentiellement responsables de maladie sur l’homme et les animaux.

Découvrez tous les résultats de l'enquête sur le site de L'INRA.


Bonnes pratiques de lutte contre les rongeurs : qualifier, une première étape fondamentale !

Rat noir, rat brun ou souris, présence de pathogènes, résistance ou non ? Sans connaissance précise de la population à contrôler, comment pratiquer le bon plan ?

La précision de l’information pour assurer l’efficacité d’un plan de lutte adapté et valoriser l’expertise des entreprises 3D, c’est tout l’enjeu d’un diagnostic de la situation.

Une fois ce diagnostic réalisé, vous pouvez utiliser un produit de la gamme Bayer ! 

 


RACUMIN® FOAM

TP14 Rodenticide

N°AMM FR-2015-0025 - Détenteur de l'AMM : Bayer S.A.S.

Contient : 0,4% (m/m) Coumatetralyl

Classement : Aérosols inflammables (cat. 1), Toxicité pour la reproduction (cat. 1B), Toxicité spécifique pour certains organes cibles - exposition répétée (cat. 2), Irritation oculaire (cat.2), Toxicité chronique pour le milieu aquatique (cat. 2)

 

RODILON® PATE RB

TP14 Rodenticide

N°AMM FR-2012-0500 - Détenteur de l'AMM : Liphatec

Contient : 25 mg/kg Difethialone

Classement : Toxicité spécifique pour certains organes cibles - exposition répétée (cat. 2), Toxicité chronique pour le milieu aquatique (cat. 3)

 

 

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable, notamment dans les lieux fréquentés par le grand public. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement. 
Produits pour les professionnels : Utilisez les produits biocides avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l'étiquette et les informations concernant le produit.


 

Rodonticide

Racumin® Foam

Appât prêt-à-l'emploi (RB)

La solution pour lutter contre les rats et souris.

Voir le produit
Rodonticide

Rodilon® Pâte RB

Appât prêt-à-l'emploi (RB)

Appât très attractif contre les rats et les souris.

Voir le produit