Lutte alternative contre les mouches dans les bâtiments d’élevage bovin et ovin

Il est nécessaire de contrôler la présence de mouches dans les élevages pour des raisons d’hygiène, de biosécurité, de bien-être animal, et même simplement d’image. Pour les éleveurs de vaches et de moutons qui souhaitent une alternative à la chimie traditionnelle, Bayer a spécialement conçu une nouvelle solution de lutte : Harmonix® InsPyr.

Print page

// Elevage bovin et ovin et lutte intégrée contre les mouches : l’importance d’un programme

// Contrôler les mouches : le choix d'un produit alternatif 

Harmonix® InsPyr est un insecticide polyvalent spécialement pensé pour la lutte alternative contre les insectes volants dans les industries agro-alimentaires ou les bâtiments d’élevage. C’est un concentré liquide nouvelle génération conçu pour un résultat optimal contre les mouches. Sa formulation sans PBO contient du pyrèthre. Le pyrèthre agit sur le système nerveux de la cible. Il a une faible résidualité et un moindre impact environnemental car il se dégrade rapidement. Les risques de contamination accidentelle avec des aliments sont donc fortement réduits. 

Lancé en 2020, Harmonix® InsPyr est une alternative efficace aux insecticides issus de la chimie traditionnelle. Le produit a reçu les certifications HACCP et ECOCERT Intrants. Ces deux certifications attestent de la sécurité de son utilisation dans des milieux sensibles. HACCP est une certification relative à la sécurité alimentaire. L’attestation ECOCERT Intrants permet la mention sur les emballages que le produit est « Utilisable en Agriculture Biologique, UAB ». Il a également reçu la déclaration des allergènes alimentaires de la part du fabricant. Celle-ci atteste qu’aucun des principaux allergènes alimentaires n’est inclus dans le processus de fabrication de l’insecticide.

Le produit est une solution facile à mélanger et à appliquer qui peut être pulvérisée ou nébulisée à l’intérieur des bâtiments d’élevage :

  • il se pulvérise à l’aide d’un pulvérisateur à dos (30 ml de produit pour 970 ml d’eau pour traiter 20 m2) ;
  • ou en nébulisation intérieure avec un ULV (120 ml de produit pour 880 ml d’eau pour traiter 1 500 m3)

Pour de meilleurs résultats dans les élevages bovins et ovins, il faut utiliser Harmonix® InsPyr avant l’explosion de l’infestation ou dans le cadre d’un programme de traitement avec un larvicide (voir plus bas) afin d’agir aux différents stades du cycle biologique de la mouche.

En cas de forte population de mouches, il est conseillé d’effectuer une 2ème application (traitement de surface) à 15 jours d’intervalle.

// Contrôler les larves de mouches avec un larvicide

Il faut savoir qu’un kilo de fumier mature non composté peut contenir jusqu’à 3 000 œufs. Donc dans les élevages bovins et ovins, il faut détruire les larves de mouches le plus tôt possible. Il est essentiel de les traiter avec un traitement anti-larvaire avant qu’elles ne deviennent adultes. Cela dépend de la saison, et peut être en mars ou avril. Il est important également de savoir où se situent les endroits où les mouches se développent en grand nombre. Cela permettra d’orienter le traitement là où c’est le plus nécessaire.

Dès les premières chaleurs, il faudra épandre chaque mois un larvicide dans les endroits non piétinés par les animaux : le long des murs, sous les auges et mangeoires, autour des poteaux, des bordures des tas de fumier et fosses à lisier.

Lorsque les animaux sortent en ruminant ou en vide sanitaire, il faudra procéder :

  • au curage des box,
  • au lavage des box et du matériel s’y attachant (auge, barrière, abreuvoir…),
  • à la Désinfection et à l’assèchement du bâtiment,
  • à un grand nettoyage de printemps des abords de la ferme,
Les élevages laitiers sont des cas particuliers. En effet, les nurseries sont généralement des bâtiments clos, même en été. Toutes traces de lait constituent un repas potentiel pour les mouches. Par conséquent, il va falloir assécher les lieux en prévention. Il faudra aussi laver soigneusement le matériel de distribution du lait. 

Baycidal® Dimilin® SC15 est un insecticide anti-larvaire contre les larves de mouches. Son application se raisonne en fonction du type d’élevage. Elle peut se faire lors du vide sanitaire  sur la litière neuve avant l’arrivée des animaux ou lorsqu’ils ne sont pas présents. Elle se fait de manière localisée dans les lisiers (pré-fosses) ou directement sur la litière ou tas de fientes. Il s’agit d’une suspension concentrée à base de diflubenzuron. Ce produit appartient à la famille des régulateurs de croissance des insectes (RCI). La substance active perturbe la synthèse de chitine, qui compose la cuticule des insectes. Elle empêche son développement et la mue des larves, ce qui provoque leur mort. L’action insecticide de cette formulation n’affecte pas les adultes. 

// Mouches dans les bâtiments d’élevage bovins et ovins : une lutte intégrée

La lutte contre les mouches n’est réalisable que dans une perspective de lutte intégrée, c’est-à-dire :

  • basée sur un niveau général élevé d’hygiène,
  • en utilisant des produits insecticides de manière ciblée et sélective,
  • quand et où nécessaire. 

La meilleure façon d’aborder le problème est d’intégrer les différentes techniques de contrôle (hygiène générale, moyens mécaniques, moyens biologiques, moyens chimiques).

Pour obtenir de meilleurs résultats, il est important de ne pas attendre la dernière minute pour éliminer les mouches trop nombreuses et gênantes. Il faut au contraire considérer le contrôle des mouches comme l’un des aspects de la gestion des locaux d’élevage. Il faut donc mettre en place un plan de gestion des mouches. 

Connaître les habitudes des mouches et les points critiques de leur développement dans les élevages permet de travailler avec plus de sérénité. Cela signifie qu’il faut savoir :

  • où se développent les larves de mouches,
  • où les mouches adultes sont le plus présentes pendant la journée.

Ainsi, il sera possible de planifier des mesures de prévention et de contrôle, les mettre en place au besoin et réévaluer continuellement leur efficacité.

Musca domestica est l’espèce de mouche qui fréquente le plus les habitations et les locaux d’élevage. Les mouches se développent en pondant leurs œufs dans le fumier et la litière humide. Une fois adultes, ces insectes fréquentent principalement les zones ombragées et sans vent.

Même la fréquence des traitements ne doit pas être le fruit du hasard. Il est ainsi conseillé de ne pas effectuer plus d’un traitement adulticide par mois, sauf si cela est vraiment nécessaire, en essayant de limiter les traitements les plus fréquents aux mois les plus chauds, lorsque le cycle des mouches elle se déroule très rapidement et il y a une prolifération continue de mouches adultes. Il est absolument indispensable de planifier les interventions dans le cadre de la lutte intégrée, en évitant de dépasser 5 traitements par an.